vallon

vallon [ valɔ̃ ] n. m.
• 1564; « grande vallée » 1529, sens de l'it. vallone
Petite dépression allongée entre deux collines, deux coteaux. vallée. « Coupant la plaine ainsi qu'un fossé, l'étroit vallon de l'Aigre » (Zola).

vallon nom masculin (italien vallone, grande vallée) Petite vallée. ● vallon (homonymes) nom masculin (italien vallone, grande vallée) valons forme conjuguée du verbe valoir

vallon
n. m. Petite vallée.

⇒VALLON, subst. masc.
A. — GÉOGR. Petite dépression allongée entre deux collines, deux coteaux, deux hauteurs. Synon. val. Vallon adouci, boisé, étroit, resserré; versant d'un vallon. De toutes parts, des montagnes de schiste s'élèvent en amphithéâtre (...) et recèlent dans leurs versants des vallons pleins de fraîcheur (BALZAC, Chouans, 1829, p. 11). Nous voici « sur le terrain »... Pénétrons dans un massif par un vallon dont les pentes nous fourniront une coupe naturelle; à droite et à gauche s'étagent les couches sédimentaires (COMBALUZIER, Introd. géol., 1961, p. 120).
P. métaph. Sache ce que devient à ton contact la goutte précieuse dont tu humectes le lobe de ton oreille, le vallon d'ombre entre tes seins (COLETTE, Pays et portr., 1954, p. 186).
B. — POÉT. Double vallon, sacré vallon. Vallon situé entre le Parnasse et l'Hélican, séjour des Muses et patrie allégorique des poètes; p. méton., la poésie. L'amour seul dans mon âme a créé le génie; L'amour est seul arbitre et seul Dieu de ma vie; En faveur de l'amour quelquefois Apollon Jusqu'à moi volera de son double vallon (CHÉNIER, Élégies, 1794, p. 130). Il faut une extrême délicatesse pour parler aujourd'hui ailleurs que dans le genre burlesque, d'Apollon et de Pégase, des Muses, de la fontaine d'Hyppocrène et du sacré vallon (BONALD, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 230).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Mil. XVIe s. « vallée » (Mém. de ce qui est contenu en l'isle de Saint-Dominigo ds Discours de la Navigation de Jean et Raoul Parmentier, éd. Ch. Schefer, Paris, 1883, p. 92: de grandes prairies parmi les valons, là où il y a grande quantité de vaches sauvages); 2. id. « grande vallée » (THEVET, Grand Insulaire et Pilotage, ibid., p. 163: un vallon long de quelques vingt cinq lieües de l'est à l'ouest et large de six du sud au nord), ex. isolé de ce sens; 3. 1564 « petite vallée » (J. THIERRY, Dict. fr. lat. d'apr. FEW t. 14, p. 138a); 4. 1660 le double vallon désigne le séjour des Muses entre les deux croupes du Parnasse (BOILEAU, Satires, I ds Œuvres, éd. F. Escal, 1966, p. 16); 1662-65 le Sacré vallon (ID., Discours au roy, ibid., p. 10). Issu du lat. vallis (val) par un intermédiaire discuté: soit l'ital. vallone (XIIe s., DEI), augm. de valle « vallée », hyp. suggérée à FEW t. 14, p. 150b, note 12 par le sens de « grande vallée » qu'il attribue au mot dans les 2 premiers ex., le sens 3 étant dans ce cas issu de 1-2 p. assim. au suff. -on1 de valeur dimin.; soit l'a. prov. valon (dep. 1197, Marseille ds LEVY Prov.; dimin. de val), hyp. de J.-P. CHAMBON ds Bibl. Human. Renaissance t. 50, 1988, p. 37, note 19, qui met en doute le sens de « grande vallée » dans le premier ex., et relève la présence dans ce texte de plusieurs occitanismes (une infl. de l'ital. pouvant seulement être avancée pour l'ex. de Thevet). Fréq. abs. littér.:1 162. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 2 915, b) 1 682; XXe s.: a) 1 420, b) 697. Bbg. HOPE 1971, p. 226.

vallon [valɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1564; « grande vallée », 1529; ital. vallone « grande vallée », le sens mod. est dû à l'infl. du suff. français -on.
1 Petite dépression allongée entre deux collines, deux coteaux. Val, vallée. || « Les montagnes et les creux (cit. 13) vallons » (→ Jouer, cit. 2). || Vallon resserré (→ Faufiler cit. 9). Ravin. || « Waterloo (…) Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons » (→ Bataillon, cit. 5). || Hameau (cit. 2) enfoncé dans un pli du vallon. || Au penchant (→ Recueillir, cit. 12), au versant d'un vallon. || Un étroit vallon (→ Rossignol, cit. 2), un vallon ombreux, secret (→ Ramage, cit. 1). || Le Vallon, titre d'une des Premières méditations de Lamartine (→ Prêter, cit. 4).
0.1 L'autre jour, au fond d'un vallon
Un serpent piqua Jean Fréron
Que pensez-vous qu'il arrivât ?
Ce fut le serpent qui creva.
Voltaire, Épigrammes.
1 Le vallon où je vais tous les jours est charmant,
Serein, abandonné, seul sous le firmament.
Hugo, les Contemplations, V, XXIII.
2 (Jean) avait devant lui, tout proche, coupant la plaine ainsi qu'un fossé, l'étroit vallon de l'Aigre, après lequel recommençait la Beauce, immense, jusqu'à Orléans.
Zola, la Terre, I, I.
3 Je suis né dans un pays de ruisseaux et de rivières, dans un coin de la Champagne vallonnée, dans le Vallage, ainsi nommé à cause du grand nombre de ses vallons. La plus belle des demeures serait pour moi au creux d'un vallon, au bord d'une eau vive, dans l'ombre courte des saules et des osières.
G. Bachelard, l'Eau et les Rêves, p. 11.
2 (1658). Poét., vx. || Le sacré vallon, le double vallon : le séjour des Muses entre les deux croupes du Parnasse. Par ext. La poésie (→ Alliance, cit. 9; audace, cit. 27).
DÉR. Vallonné, vallonnement, vallonner.
HOM. Formes du v. valoir.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vallon — Vallon. s. m. Espece de terre entre deux costaux. Nous nous sommes bien promenez dans ce vallon. son jardin s estend en partie sur la coste, en partie dans le vallon. Les Poëtes appellent, Le vallon du Parnasse, Le sacré vallon …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Vallon — (spr. Wahlong), 1) Marktflecken im Arrondissement le Mans des Departements Sarthe, liegt an der Gear; hat Fabriken in Wollen u. Leinenzeugen; 1500 Ew.; 2) Marktflecken u. Cantonsort im Arrondissement l Argentière des Departements Ardèche;… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vallon — obs. form of Walloon …   Useful english dictionary

  • Vallon FR — FR ist das Kürzel für den Kanton Freiburg in der Schweiz und wird verwendet, um Verwechslungen mit anderen Einträgen des Namens Vallonf zu vermeiden. Vallon …   Deutsch Wikipedia

  • Vallon — Pour les articles homonymes, voir Vallon (homonymie). Vallon L église et le musée de Vallon …   Wikipédia en Français

  • vallon — (va lon) s. m. 1°   Petite vallée, espace de terre entre deux coteaux. •   Et déjà les vallons Voyaient l ombre en croissant tomber du haut des monts, LA FONT. Philém. et Baucis.. •   Tel en un secret vallon, Sur le bord d une onde pure, Croît, à …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Vallon — Para otros usos de este término, véase Vallon (desambiguación). Vallon Escudo …   Wikipedia Español

  • VALLON — s. m. Petite vallée, espace de terre entre deux coteaux. Nous nous sommes bien promenés dans ce vallon. Son jardin s étend en partie sur la côte, en partie dans le vallon.   Poétiq., Le sacré vallon, Le vallon qui est entre les deux croupes du… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Vallon — Infobox Swiss town subject name = Vallon municipality name = Vallon municipality type = municipality imagepath coa = Vallon FR blason.png|pixel coa= languages = French canton = Fribourg iso code region = CH FR district = Broye lat d=46|lat… …   Wikipedia

  • Vallon — Der Name Vallon bezeichnet: die Gemeinde Vallon FR im Kanton Freiburg, Schweiz in Frankreich die Gemeinden Vallon en Sully nördlich von Montluçon und Clermont Ferrand, im 2. Weltkrieg Internierungslager Vallon Pont d’Arc Vallon sur Gée und den… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.